Toutes nos publications
Campus urbain Orsay

Signature d’une convention – démonstrateur agro-urbain de Corbeville

Le 6 octobre 2022

L’EPA Paris-Saclay et la Banque des territoires ont signé, mardi 4 octobre 2022 à AgroParisTech, une convention de financement pour le démonstrateur agro-urbain de Corbeville

L’EPA Paris-Saclay et la Banque des Territoires, opérateur pour le compte de l’État dans le cadre de France 2030, ont signé, mardi 4 octobre 2022, une convention de financement pour le démonstrateur agro-urbain de Corbeville, lauréat de l’appel à manifestation d’intérêt « Démonstrateurs de la ville durable ». Cette convention permet de financer les études d’ingénierie préalable du projet ambitieux au regard des défis du changement climatique porté par l’EPA, conjointement avec ses partenaires. Il s’agit d’une phase d’incubation qui pourra déboucher par la suite sur une nouvelle convention de financement pour la mise en oeuvre concrète du démonstrateur.

©Christophe Bertolin/IP3 Press

Richard Curnier, directeur régional Ile-de-France de la Banque des Territoires, et Philippe Van de Maele, directeur général de l’Établissement public d’aménagement Paris-Saclay ont signé ce mardi 4 octobre 2022, la convention de financement pour le démonstrateur agro-urbain de Corbeville en présence de Alexander Grimaud, sous-préfet de Palaiseau, de David Ros, maire d’Orsay, de Michel Senot, maire de Saclay et de Grégoire de Lasteyrie, président de la Communauté d’agglomération Paris Saclay. Avec le démonstrateur agro-urbain de Corbeville, l’objectif de l’EPA Paris-Saclay est d’expérimenter la capacité de l’aménagement urbain à participer à la réduction des vulnérabilités des habitants et des acteurs du territoire face au changement climatique et à les accompagner pour traverser des crises (canicule, tempête, difficulté d’approvisionnement en matériaux ou en engrais…) en s’appuyant sur les ressources et les capacités du territoire.

Le projet de démonstrateur porte sur trois axes principaux :

  • la sobriété et l’adaptation au changement climatique, en particulier les enjeux de bio-climatisme et de santé ;
  • la circularité des matières et des fluides sur le territoire ;
  • la transition agroécologique.

Le démonstrateur doit également permettre l’inclusion et la participation des habitants, usagers et acteurs du projet.
La convention de financement, d’un montant de 500 000 euros, signée entre la Banque des Territoires pour le compte de l’État dans le cadre du programme Démonstrateur de la Ville Durable, et l’EPA Paris-Saclay, porte sur une phase d’incubation qui a débuté en juillet 2022 et prendra fin en mars 2024. Durant cette période, l’EPA s’attachera à traduire sa stratégie d’innovation et d’excellence environnementale et sociale en actions opérationnelles. Concrètement, cette phase portera sur l’étude, la faisabilité et le dessin opérationnel des solutions techniques envisagées :

  • la conception bioclimatique du quartier et la prise en compte des enjeux de santé environnementale : modélisation climatique de la ZAC de Corbeville sur la base des scénarios climat 2050, caractérisation de l’ilot de fraicheur urbain ;
  • la ville orientée santé et le lien avec les acteurs de la santé (hôpital Paris-Saclay…) qui s’installeront dans le quartier pour favoriser la prévention auprès des habitants : étude du projet urbain de Corbeville sous le prisme du guide ISadOrA (élaboré par l’École des Hautes Études en Santé Publique, il propose une démarche d’intégration de la santé et du bien-être (physique, mental et social) dans les opérations d’aménagement), implication des acteurs de santé dans l’élaboration du plan masse ;
  • la mise en oeuvre de boucles locales circulaires sur les matières et les fluides qui transitent au sein du quartier ou entre le quartier et l’espace agricole : collecte séparative et valorisation des urines humaines sur le Campus urbain du Plateau de Saclay, mobilisation de la paille du territoire et de la terre excavée pour la construction, récupération des eaux pluviales et/ou grises pour des usages domestiques, maximisation du cycle de l’eau, gisements de matériaux de réemploi ;
  • la mobilisation des acteurs du quartier, et notamment de la recherche, et des liens avec le monde agricole pour favoriser la transition agroécologique : aménagement de la lisière agricole, maitrise des ravageurs en milieu urbain ;
  • l’inclusion et la participation des futurs habitants et usagers en les accompagnant dans leur transition écologique : jardins partagés, habitat participatif, maitrise d’oeuvre d’usages (accompagnement des usagers dans leur transition écologique), développement du photovoltaïque ;
  • la stratégie d’évaluation et de réplicabilité du démonstrateur pour disposer des indicateurs nécessaires pour la phase de réalisation.

Les partenaires de l’EPA, dans cette phase d’incubation, sont la Communauté d’agglomération Paris-Saclay, les villes d’Orsay et de Saclay, l’INRAE, l’association Terre & Cité, le Groupe Hospitalier Nord-Essonne et le cabinet Evoloop. A l’issue de cette phase, le projet sera soumis au comité d’engagement « Démonstrateurs de la ville durable » pour l’obtention d’un financement complémentaire (maximum 10 M€ incluant le financement de l’incubation) pour la mise en oeuvre concrète du démonstrateur.

©Christophe Bertolin/IP3 Press

Faire émerger un projet durable, neutre, adapté au changement climatique, « un parc habité »

Le démonstrateur agro-urbain de Corbeville s’inscrit dans le périmètre de la ZAC du même nom, créée en septembre 2019, entre le quartier de l’École Polytechnique et celui de l’Université (le Moulon).

Le projet d’aménagement reprend les grands principes paysagers définis par le paysagiste Michel Desvigne (MDP) qui se déploient sur l’ensemble du Campus urbain Paris-Saclay : sanctuarisation des terres agricoles (ZPNAF), développement d’une grande lisière comme paysage utile et amplification de la géographie du coteau boisé. Cette intention fonde l’identité future de Corbeville, qui doit devenir un parc habité.

Corbeville sera un quartier vert avec plus du tiers des 94 hectares de la ZAC réservés exclusivement à la création d’espaces naturels, boisés et écologiques (plus de 4 500 arbres y seront plantés). Il accueillera des logements familiaux et étudiants, des commerces et des entreprises, des équipements publics (dont le futur hôpital de Paris-Saclay).

« L’EPA porte l’ambition d’un projet durable, neutre et adapté au changement climatique, qui s’inscrit dans les engagements nationaux. L’objectif avec le démonstrateur de Corbeville est de définir des pratiques d’aménagement et de gestion des quartiers qui soient réplicables. L’originalité de la démarche tient dans les solutions envisagées mais aussi dans l’association de partenaires qui oeuvrent dans des champs distincts : un groupe hospitalier, des villes, une association de défense de l’environnement, etc. »

Philippe Van de Maele, directeur général de l’EPA Paris-Saclay
Philippe Van de Maele, directeur général de l’EPA Paris-Saclay

Lancé en mai 2021, l’appel à manifestation d’intérêt « Démonstrateurs de la ville durable » s’inscrit dans la stratégie d’accélération « Solutions pour la ville durable et les bâtiments innovants » et la démarche « Habiter la France de Demain » axée autour des 4 défis que sont la sobriété, la résilience, l’inclusion et la création de valeurs. Doté d’une enveloppe de 305 M€ au profit de projets urbains ambitieux, il a pour objectif de créer un réseau national de démonstrateurs de la ville durable, à l’échelle d’îlots ou de quartiers, illustrant la diversité des enjeux de développement durable des espaces urbains français (métropole, péri-urbain, ville moyenne, territoires ruraux, quartier prioritaire de la ville…).

« En tant qu’opérateur pour le compte de l’Etat, la Banque des Territoires est heureuse de pouvoir accompagner ce nouveau projet aux côtés de l’EPA Paris Saclay. Le démonstrateur de Corbeville contribue à l’attractivité du territoire en matière d’innovation et d’aménagement durable de la ville. »

Richard Curnier, directeur régional Ile-de-France de la Banque des Territoires.
Afficher plus de contenus
Partition paysagère pour Satory Ouest
Aménagement & Architecture

Partition paysagère pour Satory Ouest

Entretien avec Emmanuel Jalbert

Publié le 28 novembre 2022
Signature du contrat « 100 Quartiers innovants et écologiques »
Quartier de Satory Ouest

Signature du contrat « 100 Quartiers innovants et écologiques »

Le contrat signé ce 25 novembre permet de soutenir les ambitions de ce vaste projet.

Publié le 28 novembre 2022
01/12 | « Paris-Saclay Paysages » – Maison de l’architecture Île-de-France
Tout le campus urbain

01/12 | « Paris-Saclay Paysages » – Maison de l’architecture Île-de-France

l’EPA Paris-Saclay a proposé à sept artistes d’offrir aux spectateurs leur regard sur l’identité de ce territoire et son évolution

Publié le 24 novembre 2022
Afficher plus de contenus