Toutes nos publications
Santé

Hocoia, une solution au désert médical.

Le 28 juin 2022

Entretien avec Murielle Sery, responsable marketing et communication d’Hocoia, une start-up qui propose une solution à la problématique des déserts médicaux.

Entre mobilité et connectivité, elle contribue même à promouvoir une approche holistique de la santé du patient.

- Si vous deviez pitcher Hocoia ?

La priorité d’Hocoia est de faciliter l’accès aux soins en associant le digital à des lieux physiques et la technologie à l’humain. On l’ignore souvent, mais la région Ile-de-France est directement confrontée à la problématique des déserts médicaux. Pour être urbanisée, elle n’en compte pas moins d’importantes zones rurales. Hocoia propose donc des téléconsultations, depuis une unité mobile qui comporte de nombreux dispositifs médicaux (constantes vitales, échographe, stéthoscope, électrocardiogramme…) permettant de faire un diagnostic complet. Ce lieu de consultation permet de solliciter l’avis de médecins généralistes ou spécialistes, le patient étant accompagné durant toute la consultation par une infirmière pour garder une proximité humaine essentielle pour Hocoia.

Au delà de la dimension technologique et numérique, nous avons une approche holistique de la santé : la santé physique, mais aussi la santé mentale sans oublier la dimension émotionnelle. Une approche dont la crise Covid a conforté le bienfondé de par l’impact qu’elle a eu sur l’état psychologique des personnes. Nous proposons un axe prévention intégrant des exercices de méditation. «  Une médecine globale et connectée pour une santé à portée de main », tel est notre mantra.

- Quels rapports Hocoia entretient-elle avec l’écosystème Paris-Saclay

Hocoia est née à l’initiative de Benoît Bourre, un médecin généraliste urgentiste qui exerce dans le département de l’Essonne, partie prenante de cet écosystème. Pour lui, c’était une évidence d’y implanter Hocoia. Depuis juillet 2021, la start-up est hébergée à IncubAlliance dans les nouveaux espaces du Playground, un acteur majeur s’il en est de cet écosystème.

- Où en êtes vous dans votre développement ?

Aujourd’hui, notre équipe compte cinq personnes associant médecins, ingénieurs et experts en marketing santé. Nous déployons nos deux premières solutions dans l’Essonne : unité mobile de télémédecine et solution fixe dans des zones à faible densité médicale. Nous envisageons de proposer nos solutions d’accès aux soins au sein même de l’écosystème Paris-Saclay Auprès des étudiants et des entreprises.

- L’entretien est réalisé sur votre stand du Village de l’innovation de Paris-Saclay SPRING…

Pour nous, pouvoir participer à un tel événement est une chance. D’autant que nous avons été sélectionnés dans le cadre du SPRING 50, par la CCI de l’Essonne et la French Tech Paris-Saclay. C’est bien évidemment une opportunité pour faire mieux connaître notre solution au sein de l’écosystème et même au-delà, l’événement étant retransmis sur le net et accueillant un public international.

- Preuve que, même à l’heure de la connectivité, il importe de se rencontrer, y compris quand on évolue dans le secteur de l’e-Santé…

Vous avez tout dit (rire) !

Sylvain Allemand
Sylvain Allemand

Journaliste

En savoir plus
Lowpital ou comment améliorer l’expérience patient au moindre coût.
Santé

Lowpital ou comment améliorer l’expérience patient au moindre coût.

Entretien avec Aude Nyadanu, fondatrice de Lowpital, une entreprise de l’économie sociale et solidaire.

Le 4 décembre 2018
Comment mettre les acouphènes en sourdine.
Santé

Comment mettre les acouphènes en sourdine.

Un entretien avec Robin Guillard, président et cofondateur de Zeta Technologies.

Le 4 novembre 2018
De la gymnastique de santé pour plus de bien-être au travail.
Santé

De la gymnastique de santé pour plus de bien-être au travail.

Entretien avec D. Baricault, directrice de BodyWork Concept, spécialisée dans la prévention des risques de troubles musculo-squelettiques.

Le 24 octobre 2018
Afficher plus de contenus